Accueil

Un jour, après être rentrée du travail, je me suis posée ces questions :
Est-ce que d’autres ont cette sensibilité au verbe, sans vouloir briller par des démonstrations verbeuses? Est-ce que d’autres ont ce goût pour la justesse des mots, l’originalité d’un angle de vue ou la singularité d’une histoire à raconter, sans pour autant se revendiquer écrivain ou journaliste?

Est-ce que d’autres ont cette curiosité, ce besoin de créer des ponts entre les auteurs, de faire des liens entre les idées et les raisonnements? Est-ce que d’autres partagent cette sensibilité aux images mentales, le sens de la formule, le sens de la nuance? Est-ce que certains pensent que la rigueur orthographique est quelque chose d’injustement dévoyé, mais d’essentiel, à l’heure où tous les codes et registres d’écriture sont bouleversés?

Publicités